espèces menacées

 

Les espèces menacées

 

La biodiversité la plus riche se situe dans les lieux suivants (soit essentiellement dans la partie supérieure de l'hémisphère sud):

  • l'Océanie

  • la Méditerranée

  • les Caraïbes

  • la région de la Polynésie et au-delà ( centre du Pacifique)

  • Madagascar

  • la Nouvelle-Zélande

  • l'Amérique centrale

  • Le coeur de l'Amazonie

 cartemondiale.jpg 

  Si, près de 50% des espèces connues sont menacées de disparaître au cours des 40 prochaines années, les plantes et les animaux qui vivent dans les régions supérieures de l'hémisphère sud sont les premiers menacés, car c'est dans ces régions que:

_ l'environnement est le plus massivement détruit (urbanisation, tourisme, exploitation des ressources (1), pollution).

_ qu'on trouve laplus importante pollution dite biologique (introduction d'espèces animales dans des zones où elles ne vivent pas naturellement. L'homme, en important donc des espèces non-autochtones dans des lieux qui leur sont étrangers (surtout dans les îles), entraîne un déséquilibre de l'écosystème de le lieu en question.

_ se développe le commerce d'animaux exotiques pour les pays occidentalisés et le Japon (activité partiellement légale), avec bien souvent des maltraitances inimaginables.

_ s'opèrent de la manière la plus représentative les variations climatiques, le réchauffement climatique notamment.

 

 

Cependant il s'organise ici et là des moyens de préserver davantage les écosystèmes mondiaux: des parcs nationaux se multiplient, des forêts sont préservées (comme la forêt boréale du Canada, suite aux combats notamment de Greenpeace), des conventions se multiplient ( reste ici naturellement à savoir si elles sont réellement efficaces), certains paysans sont formés au meilleur respect de leur environnement, des commissions se prononcent en faveur de la protection de la nature (comme par exemple la commission de Bruxelles, qui a créé des zones de protection des oiseaux sauvages...)

 

 

(1) On notera ici par exemple que la surexploitation des poissons de mer a pour conséquence également la disparition d'autres poissons non péchés, comme le dauphin qui, faute de nourriture suffisante, disparaît son tour. L'homme se comporte avec la nature comme si toute la nature lui appartenait et qu'il n'avait pas à la partager avec quiconque.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. ZAZOUETTE -DUPUY (site web) 23/08/2012

BONJOUR

Je suis parfaitement d'accord avec vous ,il y a beaucoup de voie de disparition qui sont les feux de forêts ,les gens ne respectent rien et tout le reste trop de pollution mais tout est à refaire.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site