O.G.M.

 

La biologie moléculaire et la génétique ont fait des progrès suffisants pour pouvoir créer de nouvelles espèces végétales et animales. Ainsi ont été créées des plantes hybrides dont, soit dit en passant, la production implique une pollution considérable.

 

L'ADN: L'acide désoxyribonucléique est le matériel génétique d'un être vivant, c'est-à-dire un ensemble d'unités qu'on appelle les nucléotides. Ces unités de base sont regroupées par milliers pour former les gènes, qui sont eux-mêmes des morceaux d'ADN. Par ailleurs, les nucléotides diffèrent selon la nature des quatre bases organiques qu'ils renferment ( l'adénine, la thymine, la cytosine, la guanine ). La disposition de ces quatre bases dans la molécule d'ADN détermine ce qu'on appelle le code génétique. Ce code est différent pour chaque être vivant.

La transformation de l'ADN d'un organisme vivant grâce à l'introduction dans cet ADN du gène d'un autre organisme vivant, produit ce qu'on appelle un OGM, un Organisme Génétiquement Modifié.

 

LA TRANSGENESE ET LES OGM: La transgenèse consiste, selon les mots du docteur en biologie physico-chimique appliquée Arnaud Apoteker, « à introduire dans le génome ( c'est-à-dire l'ensemble des gènes ) d'un organisme vivant des gènes ( c'est-à-dire une partie de l'ADN ) d'autres espèces, plantes, animaux ou homme. » Ainsi sont créés les OGM. Ainsi expérimente-t-on des tomates ou des pommes de terre dans lesquelles ont été introduits des gènes humains afin d'accroître la tolérance de ces plantes aux métaux lourds qui contaminent les sols. Ainsi les plantes et les animaux deviennent-ils des OGM. Nous serons bientôt tous des cannibales!

 

LE GENIE GENETIQUE: Ce sont les techniques permettant la manipulation de l'ADN. Ainsi les généticiens sont-ils capables aujourd'hui de manipuler les gènes d'un être vivant pour les implanter dans un autre être vivant. De ces manipulations viennent le clonage ou les OGM.

 

LES ANIMAUX OGM: Les plantes et les animaux ne sont plus aujourd'hui que des unités de production et des facteurs de prospérité économique. Ils sont génétiquement manipulés, devenant ainsi des OGM. Les bovins sont sont manipulés pour accroître leur production de lait, changer la composition de leur lait ou améliorer l'assimilation des aliments. Les porcs sont manipulés pour rendre leur viande moins grasse et les poissons pour accélérer leur croissance ou les rendre plus résistants au froid.

Naturellement, quand la science néglige d'évaluer les conséquences de ses choix et de ses actes ( ce qu'elle fait à peu près toujours ), qu'elle ne connaît son domaine de recherche que très sommairement et qu'elle agit absurdement en faveur des lois commerciales, des effets graves et inattendus surviennent: l'épidémie de la vache folle, nourrie aux hormones pour augmenter la production de lait, en est un exemple frappant. La grippe porcine plus récemment, en est un autre exemple. Rappelons-nous encore que des engrais sont apportés aux animaux pour accélérer leur croissance, comme par exemple la farine animale destinée à des animaux herbivores. Des hormones de croissance leur sont donc administrés, ainsi que des antibiotiques et des pesticides. Tout ceci se retrouve bien-sûr ensuite dans nos assiettes sous forme d'aliments déguisés.

 

En outre, les OGM, une fois disséminés dans la nature, ne peuvent plus être arrêtés. La contamination devient presque irréversible et planétaire.

 

MONSANTO ET LE ROUND-UP: Monsanto est la plus grosse multinationale impliquée dans la fabrication de produits faisant appel au génie génétique: elle commercialise par exemples du soja, du coton et des tomates génétiquement modifiés. Monsanto est à l'origine du fameux herbicide Round-up.

Le Round-up est un herbicide qui tue toutes les plantes, sans distinction. Il est sans danger pour l'environnement, selon Monsanto. Mais c'est oublier qu'il détruit toutes les plantes ( exceptées les plantes génétiquement modifiées que la firme met au point précisément pour résister au Round-up ! ). C'est oublier que le glyphosate, composant principal du Round-up, est toxique pour les insectes et donc pour les animaux qui s'en nourrissent, ce qui affecte toute la chaîne alimentaire. C'est oublier qu'il détruit les champigons, y compris ceux qui sont les plus bénéfiques aux plantes cultivées. C'est oublier encore qu'il provoque certaines maladies chez les plantes... voire chez les hommes ( intoxications, vomissements, dépressions cardiaques, irritations de la peau et des yeux... ).

L'EXPERIENCE DU PROFESSEUR SERALINI. Une étude rigoureuse a été menée en 2012 sur des rats, durant une période de 2 ans (contre des expériences de 3 mois pour les industries pro-OGM). Les scientifiques, durant cette période, ont nourri des rats au maïs transgénique. Les animaux ont alors développé des tumeurs ou des atteintes au foie ou aux reins, la majorité meurent avant l’âge normal.
  A partir du jour où l’étude du professeur Séralini a été publiée, les lobbies ont tout fait pour présenter cette étude comme une fraude. Des scientifiques pro-OGM s’arrangent pour accuser l’étude d’un manque de rigueur scientifique ou de fraude. L’étude sera rétractée au bout d’un peu plus d’un an.
Pourtant le professeur Séralini va poursuivre ses recherches et révéler un composant du Round-up encore beaucoup plus toxique que le glyphosate, déjà reconnu aujourd’hui comme « probablement cancérogène » par les scientifiques. Attirer l’attention médiatique sur le glyphosate ne serait-il pas un moyen de détourner notre attention d’autres composants Monsanto encore plus toxiques ?


Un documentaire à voir : https://www.youtube.com/watch?v=j4jjXnpPMyE
 

 

CERTAINES CONSEQUENCES LIEES AUX MANIPULATIONS GENETIQUES: Faute d'avoir une compréhension large de la génétique et d'avoir mal compris e qu'on croyait connaître, les manipulations scientifiques entraînent des conséquences négatives: la transgenèse, ou manipulation génétique, occasionne par exemple une fragilisation du génome de l'organisme qui reçoit un gène étranger, ce qui peut provoquer des cancers. Ces manipulations peuvent également affecter la structure du chromosome de la plante qui reçoit le gène étranger. Des allergies ( eczéma, urticaire, asthme... ) sont détectés chez les nourrisons et les enfants. Certains OGM résistent aux antibiotiques, ce qui incite les entreprises pharmaceutiques à imaginer de nouveaux antibiotiques... Sans compter que sur une plante transgénique réussie, il y a 999 échecs. Quelle maîtrise!

Beaucoup d'autres conséquences, connues ou inconnues, entourent les manipulations génétiques, et à bien des égards, la grande méconnaissance de l'homme dans le domaine de la génétique rappelle celle qu'il a pour l'énergie nucléaire.

Pourtant, l'homme agit. Comme s'il savait. Et comme si ses découvertes n'allaient pas être détournées à des fins militaires et criminelles. La science ne peut être bénéfique à l'homme que si elle a une maîtrise accomplie de son domaine et que son but n'est pas commercial, mais de servir l'homme et la nature dans la recherche du bonheur.

 

Source: Du poisson dans les fraises, Arnaud Apoteker

 

Cf le guide des OGM proposé par Greepeace.

 

Cf la liste des marques utilisant ou non des OGM et/ou des pesticides dont la propriété est de tuer les abeilles: peu de bons élèves, beaucoup qui refusent de répondre. Curieux... Cette page propose aussi à chacun de devenir un "guetteur", c'est-à-dire quelqu'un qui traque les marques utilisant des OGM et/ou des pesticides tueurs d'abeilles.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×