Le pétrole

Le pétrole

 

 

LE PETROLE:

Il y a des millions d'années, les plantes terrestres et des algues poussaient abondamment dans un climat chaud et humide. Puis, en mourant, elles s'accumulaient dans les sous-sols. C'est ainsi que des millions de tonnes de plantes se sont accumulées dans les sous-sols et les fonds océaniques. Vers 1100 ap JC, les européens commencèrent à exploiter les couches supérieures de ces sous-sols et s'en servirent comme combustibles. Ils ont appelé ce combustible « charbon ». Puis, vers 1850, ils exploitèrent les couches inférieures et baptisèrent ces ressources « pétrole ». La consommation de pétrole explosa à partir des années 1930, tant et si bien qu'aujourd'hui, il ne reste plus, au mieux, que l'équivalent de 1000 milliards de barils. Il s'agit d'une réserve de 30 à 45 ans. A la moitié du XXème siècle, il n'y aura plus de pétrole sur la planète.

 

  Le pétrole et le charbon sont les résidus des anciennes forêts. Les arbres retiennent en eux le carbone de l'atmosphère pour leur propre constitution. Le pétrole et le charbon referment donc en eux essentiellement du carbone qui, lorsqu'il est exploité sous forme de vapeur, devient du gaz carbonique, du CO2 responsable du réchauffement climatique. A Logan, aux USA, on dynamite des montagnes pour extraire le charbon qui y est renfermé, et sous le faux prétexte de la sécurité des habitants des villages voisins, on exclue de chez eux les gens qui y vivent afin de pouvoir exploiter le charbon gisant sous le sol des habitations. Selon un habitant de Logan, "le charbon fait vivre tout lemonde ici." Bientôt, il fera mourir tout le monde aussi.

 

  La forêt boréale canadienne est la plus ancienne forêt du monde. Elle est aujourd'hui massivement exploitée pour son pétrole. Cette surexploitation menace de surcroît directement les populations amérindiennes qui vivent sur le territoire canadien depuis des milliers d'années.

 

LE PLASTIQUE: Le plastique est créé à partir d'un polymère ( c'est-à-dire une ensemble de grosses molécules ), lui-même dérivé du pétrole, du gaz naturel ou du charbon. Les matières plastiques sont souvent constituées de phtalates, des produits chimiques dont la propriété est d'apporter de la souplesse auxdites matières plastiques. Or, des scientifiques ont noté que les phtalates avaient la capacité, même en quantités infinitésimales, de modifer le comportement des gènes, c'est-à-dire de modifer la nature même de notre organisme.

 

Les fondations des plates-formes pétrolières fragiliseraient les plaques tectoniques et seraient responsables de certains tremblements de terre. Apparemment, puiser le pétrole de la Terre jusqu'à plus soif n'est pas suffisant.

 

LES CHIFFRES DU PETROLE:

 

6 milliards: c'est le nombre de tonnes de carbone rejetées en 1995 ( ce nombre croît chaque année) suite à la combustion de combustibles fossiles, qui comprennent le charbon, le gaz et le pétrole.

1000 milliards: c'est le nombre estimé de barils de pétrole qui restent à disposition de l'humanité, sachant que toutes les réserves potentielles de pétrole existant ont été découvertes.

3 ans de consommation de pétrole au niveau mondial: c'est la quantité de pétrole qui dormirait sous l'Arctique. Son prix serait 10 fois supérieur à celui d'un baril de pétrole conventionnel.

30 à 45 ans: c'est le temps que l'homme mettra pour consommer ses dernières réserves de pétrole, et après, le déluge?

89 milliards: c'est le nombre de bouteilles d'eau ( lesquelles sont élaborées à partir de pétrole, comme tout ce qui est en matière plastique ) fabriquées chque année. Avec un chiffre pareil, mieux vaut boire l'eau du robinet. C'est moins cher et plus écologique.

2000: c'est le nombre de litres de pétrole qu'un européen consomme en moyenne chque année.

97%: des moyens de transport à travers le monde dépendent aujourd'hui du pétrole.

40%: des ressources en électricité proviennent du charbon.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×