La question du nucléaire

 

  • La science doit s'accommoder à la nature. La nature ne peut s'accommoder à la science.

    Ferdinand Brunot

     

     

     

     

     

     

     

    CE QU'EST L'ENERGIE NUCLEAIRE: L'énergie nucléaire est l'énergie issue de la force de cohésion ( la force qui permet à des éléments d'adhérer les uns aux autres ) des nucléons, c'est-à-dire des éléments ( les protons et les neutrons ) qui constituent le noyau des atomes. La force de cohésion des nucléons provoque une transformation du noyau de l'atome, ce qui libère une énergie. On appelle cette transformation une réaction nucléaire.

     

     

     

    LES DANGERS: On ne maîtrise pas encore l'énergie nucléaire. Preuve en est qu'en France il existe chaque semaine des fuites ou des erreurs quelconques. Rien à voir avec Tchernobyl, bien-sûr, mais la méconnaissance de l'énergie nucléaire oblige à la prudence. On ne connaît pas en effet avec précision les risques que représente l'énergie nucléaire pour l'environnement, donc aussi pour l'homme ( cependant, les conséquences qu'a eu sur la santé des populations l'accident de Tchernobyl démontre de toute évidence que des dangers existent ). Des questions se posent concernant les effets biologiques, à court et à long terme, des radiations ( c'est-à-dire des émissions de rayons, en particulier de particules d'énergie), ainsi que les risques écologiques inhérents au problème des déchets radioactifs, notamment ceux associés à leur rejet sous forme d'effluents ( gaz ou liquides contenant des éléments radioactifs et étant rejetés dans l'environnement ) dilués dans les eaux continentales ou marines.

     

      L'énergie nucléaire représente donc actuellement un danger parce qu'elle est immaîtrisée. Dire que tout représente un danger afin de justifier l'exploitation de l'énergie nucléaire est irresponsable. Lorsqu'une énergie quelconque représente un danger pour la nature et pour l'homme parce qu'elle est immaîrisée, donc encore méconnue ( et ses effets sont donc également méconnus ), le bon sens et la sagesse exigent que l'exploitation de cette énergie soit abandonnée ou limitée à un cadre expérimental et étudiée par des scientifiques compétents et doués d'un profond sens moral.

     

     

    LA POLLUTION: La pollution nucléaire se traduit par une augmentation de la quantité d'irradiation ( fait de recevoir les effets de la radioactivité ) à laquelle l'homme est naturellement soumis dans son environnement par exposition interne ( respiration, alimentation... ) ou externe ( rayons cosmiques, « vents » solaires, radioactivité de l'air, des roches... ). Le principal risque auquel l'espèce humaine est exposée provient de la contamination de sa nourriture par certains radionucléides ( c'est-à-dire des noyaux atomiques instables) pouvant contaminer les organismes des animaux ingérés par l'homme. Pour les populations humaines exposées, la pollution nucléaire se traduit par une augmentation de la probabilité d'effets cancérigènes et de mutations génétiques provoquées par l'exposition permanente à de faibles doses de radiation.

     

      Quant à la question de l'enfouissement des déchets nucléaires, le risque de pollution à court ou long terme, malgré la résistance des caissons, est toujours présent, attendu que l'énergie nucléaire reste imaîtrisée.

     

     

     

    Pourtant les gouvernements souhaitent multiplier le nombre de centrales nucléaires ( cf les projets d'EPR en France, fr.wikipedia.org/.../Centrale_nucléaire_de_Flamanville ), pourtant inutiles à ce jour.

     

    Quelques chiffres:

     

    8 millions: c'est le nombre de litres de déchets radioactifs rejetés chaque jour par le centre de retraitement de Sellafield ( Grande-Bretagne ) en mer d'Irlande!

    75%: de la production d'électricité en France provient de l'énergie nucléaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×