OGM

Les OGM et l'alimentation chimique

 

 Lorsque les hommes se mettent jouer à Dieu, le diable se charge généralement d'écrire les règles. Jonathan Chardin

LES OGM ( cf aussi la catégorie spéciale OGM ):

Les organismes génétiquement modifiés (que sont des organismes dont on a modifié le patrimoine génétique afin de les rendre plus résistants aux maladies. S'il n'est pas prouvé que les OGM représentent un danger pour la planète et pour l'homme, le contraire n'a jamais été prouvé non plus ( on retrouve cette inconscience dans le nucléaire, une énergie extrêmement dangereuse, qu'on ne maîtrise pas et qu'on développe pourtant ! ).

Aucune loi en Europe n'oblige les entreprises à mentionner que la fabrication de leurs produits a eu recours à des OGM, mais quand Greenpeace  ( http://www.greenpeace.org/france/detectivesOGM/ ) pose la question de savoir si elles utilisent ou non des OGM, le silence de certains industriels en dit long...

 

   Monsanto, principale entreprise de fabrication de produits OGM, a aussi commercialisé le fameux herbicide Roundup, un produit extrêmement polluant pour la terre. Elle est accusée de publicité mensongère concernant la toxicité de ses produits.

Ce que nous trouvons dans nos aliments:

 

  LES PESTICIDES: On compte trois grands types de pesticides: les fongicides ( qui tuent les champignons qui colonisent les plantes ), les insecticides, qui tuent les insectes ( c'est vite dit, car de nombreux insectes ont renforcé leur système immunitaire afin de résister aux plus puissants insecticides ), et enfin les herbicides ( pour détruire les soi-disant mauvaises herbes ). Dans tous les cas, le sol ou les plantes sont contaminés car ils intègrent à leur constitution ces composants chimiques. Et bien-sûr, comme tout ce qui est ajouté au processus naturel, qui en soi fonctionne parfaitement ( une des erreurs de l'homme les plus fondamentales et les plus graves consiste à penser que la nature est imparfaite et que l'homme est là pour l'améliorer ), tous ces pesticides sont potentiellement causes de maladies diverses ( maladie de Creutzfeld-Jacob, maladie de Parkinson, asthme, stérilité, cancers, malformation chez les nouveaux-nés... )

De plus, l'effet est plus grave encore: un animal qui consomme un insecte ou une plante ayant ingéré un pesticide se verra aussitôt contaminé à son tour... Il n'est pas surprenant de trouver chez des rapaces, qui forment dans certaines régions le sommet de la chaîne alimentaire, des insecticides dans leurs oeufs, ce qui pourrait expliquer en partie la disparition progressive de ces espèces. Sans compter l'homme, bien-sûr, qui consomme ses fruits et légumes contaminés par les pesticides.

 LES ENGRAIS: En dehors des pesticides, l'agriculture ajoute en plus des fertilisants, ou engrais chimiques. Pour être chimique, un engrais doit contenir au moins deux des trois éléments suivants: azote, acide phosphorique, potasse.

Les petits frères des OGM: de nouvelles biotechnologies proches des OGM sont en train de voir le jour : Crisp/Cas9, mutagenèse dirigée par oligonucléotides, nucléases à doigt de zinc... Ces termes peuvent faire peur. Leurs effets aussi, qui sont proches de ceux que l'on craint au sujet des OGM. D'autant plus que ces biotechnologies pourraient très bien, courant 2016, obtenir de la Commission européenne un statut juridique et donc entrer prochainement dans notre alimentation...

 

                                                                                  ************************************************

 

A PROPOS DE LA VIANDE: Un site édifiant sur la manière inhumaine dont la viande est fabriquée par les entreprises qui ne se soucient aucunement du bien-être animal non plus que de la pollution, avec notamment un diaporama éloquent ( âmes sensibles regarder quand même, jouer l'autruche ne sert à rien ): http://www.la-viande.info/

 

 Des engrais sont apportés aux animaux pour accélérer leur croissance, comme par exemple la farine animale destinée à des animaux herbivores. Des hormones de croissance leur sont donc administrés, ainsi que des antibiotiques et des pesticides. Tout ceci se retrouve bien-sûr ensuite dans nos assiettes sous forme d'aliments déguisés.

 

 

 

   POUR UN FRUIT OU LEGUME HORS-SAISON:  L'agriculture moderne a recours à de multiples fertilisants, pesticides et autres produits divers pour faire pousser les fruits et les légumes. L'exemple de ce qui se fait au Japon ( et probablement ailleurs ) est frappant: pour un fruit hors-saison:

  1. l'agriculteur utilise des fertilisants et procède à des pulvérisations chimiques avant la cueillette des fruits.

  2. Après la cueillette, il trie les plus beaux fruits ( le fruit le plus rond... ), ce qui fait qu'un quantité non négligeable est jetée, et le reste est vendu à des sociétés qui en font du jus.

  3. Il ajoute un agent colorant

  4. Il ajoute un édulcorant artificiel pour apporter un goût plus sucré au fruit

  5. Il ajoute des agents de conservation et de nouveau des agents colorants par pulvérisation.

  6. Il recouvre le fruit de paraffine solide pour rendre le fruit plus brillant et donc plus attractif pour le fort « exigeant » consommateur

    Nos fruits et nos légumes sont infestés de pesticides ( c'est-à-dire tous produits chimiques visant à lutter contre une espèce végétale ou animale afin de favoriser la croissance de la plante cultivée ), qui sont d'ailleurs loin d'être indispensables à la bonne évolution des plantes ( bien au contraire, certaines maladies végétales viennent de ces pesticides ). Ainsi, si vous trouvez qu'un melon hors saison est particulièrement sucré, ce n'est peut-être pas parce qu'il est d'excellente qualité...

 Pour citer Masanobu Fukuoka, le père" de l'agriculture sauvage: 

« Si vous pensez que les légumes du commerce sont ceux de la nature, vous vous trompez complètement. Ces légumes sont une élaboration chimique aqueuse d'azote, de phosphore et de potasse avec un peu d'aide de la part de la graine. Et c'est bien le goût qu'ils ont. Et les oeufs de poule du commerce ( vous pouvez les appeler oeufs si vous voulez ) ne sont rien de plus qu'un mélange d'aliments artificiels, de produits chimiques et d'hormones. Ce n'est pas un produit de la nature, mais une synthèse faite par l'homme ayant forme d'oeuf. » ( M. Fukuoka, « La Révolution d'un seul brin de paille » ).

 

Les chiffres:

2,5: c'est le pourcentage d'agriculteurs en France qui se sont mis au bio. L'Allemagne en est à 5,4%, l'Italie à 9,5% et l'Autriche, en tête des bilans européens, à 15,3%.

 

OGM, 2ème partie

 

La biologie moléculaire et la génétique ont fait des progrès suffisants pour pouvoir créer de nouvelles espèces végétales et animales. Ainsi ont été créées des plantes hybrides dont, soit dit en passant, la production implique une pollution considérable.

 

L'ADN: L'acide désoxyribonucléique est le matériel génétique d'un être vivant, c'est-à-dire un ensemble d'unités qu'on appelle les nucléotides. Ces unités de base sont regroupées par milliers pour former les gènes, qui sont eux-mêmes des morceaux d'ADN. Par ailleurs, les nucléotides diffèrent selon la nature des quatre bases organiques qu'ils renferment ( l'adénine, la thymine, la cytosine, la guanine ). La disposition de ces quatre bases dans la molécule d'ADN détermine ce qu'on appelle le code génétique. Ce code est différent pour chaque être vivant.

 

 

La transformation de l'ADN d'un organisme vivant grâce à l'introduction dans cet ADN du gène d'un autre organisme vivant, produit ce qu'on appelle un OGM, un Organisme Génétiquement Modifié.

 

LA TRANSGENESE ET LES OGM: La transgenèse consiste, selon les mots du docteur en biologie physico-chimique appliquée Arnaud Apoteker, « à introduire dans le génome ( c'est-à-dire l'ensemble des gènes ) d'un organisme vivant des gènes ( c'est-à-dire une partie de l'ADN ) d'autres espèces, plantes, animaux ou homme. » Ainsi sont créés les OGM. Ainsi expérimente-t-on des tomates ou des pommes de terre dans lesquelles ont été introduits des gènes humains afin d'accroître la tolérance de ces plantes aux métaux lourds qui contaminent les sols. Ainsi les plantes et les animaux deviennent-ils des OGM. Nous serons bientôt tous des cannibales!

 

LE GENIE GENETIQUE: Ce sont les techniques permettant la manipulation de l'ADN. Ainsi les généticiens sont-ils capables aujourd'hui de manipuler les gènes d'un être vivant pour les implanter dans un autre être vivant. De ces manipulations viennent le clonage ou les OGM.

 

LES ANIMAUX OGM: Les plantes et les animaux ne sont plus aujourd'hui que des unités de production et des facteurs de prospérité économique. Ils sont génétiquement manipulés, devenant ainsi des OGM. Les bovins sont sont manipulés pour accroître leur production de lait, changer la composition de leur lait ou améliorer l'assimilation des aliments. Les porcs sont manipulés pour rendre leur viande moins grasse et les poissons pour accélérer leur croissance ou les rendre plus résistants au froid.

Naturellement, quand la science néglige d'évaluer les conséquences de ses choix et de ses actes ( ce qu'elle fait à peu près toujours ), qu'elle ne connaît son domaine de recherche que très sommairement et qu'elle agit absurdement en faveur des lois commerciales, des effets graves et inattendus surviennent: l'épidémie de la vache folle, nourrie aux hormones pour augmenter la production de lait, en est un exemple frappant. La grippe porcine plus récemment, en est un autre exemple.

En outre, les OGM, une fois disséminés dans la nature, ne peuvent plus être arrêtés. La contamination devient presque irréversible et planétaire.

 

MONSANTO: Monsanto a trouvé un moyen diabolique de devenir le plus gros fabriquant d'OGM et de produits chimiques pour l'agriculture. La firme vend des semences stériles ( suite à des modifications génétiques de ces semences ) aux agriculteurs, c'est-à-dire qu'elle leur vend des graines qui, une fois devenues des plantes, ne peuvent plus donner de nouvelles semences. Du coup, les agriculteurs sont obligés d'acheter chaque année de nouvelles semences chez Monsanto, également stériles. Et, cerise sur le gâteau, ces plantes stériles résistent à tous les pesticides qui ne proviennent pas de l'industrie Monsanto. Ainsi, les agriculteurs sont également obligés d'acheter des pesticides chez Monsanto pour portéger leurs « plantes » des maladies, des animaux et du climat.

MONSANTO ET LE ROUND-UP: Monsanto est la plus grosse multinationale impliquée dans la fabrication de produits faisant appel au génie génétique: elle commercialise par exemples du soja, du coton et des tomates génétiquement modifiés. Monsanto est à l'origine du fameux herbicide Round-up.

Le Round-up est un herbicide qui tue toutes les plantes, sans distinction. Il est sans danger pour l'environnement, selon Monsanto. Mais c'est oublier qu'il détruit toutes les plantes ( exceptées les plantes génétiquement modifiées que la firme met au point précisément pour résister au Round-up ! ). C'est oublier que le glyphosate, composant principal du Round-up, est toxique pour les insectes et donc pour les animaux qui s'en nourrissent, ce qui affecte toute la chaîne alimentaire. C'est oublier qu'il détruit les champigons, y compris ceux qui sont les plus bénéfiques aux plantes cultivées. C'est oublier encore qu'il provoque certaines maladies chez les plantes... voire chez les hommes ( intoxications, vomissements, dépressions cardiaques, irritations de la peau et des yeux... ).

 

CERTAINES CONSEQUENCES LIEES AUX MANIPULATIONS GENETIQUES: Faute d'avoir une compréhension large de la génétique et d'avoir mal compris e qu'on croyait connaître, les manipulations scientifiques entraînent des conséquences négatives: la transgenèse, ou manipulation génétique, occasionne par exemple une fragilisation du génome de l'organisme qui reçoit un gène étranger, ce qui peut provoquer des cancers. Ces manipulations peuvent également affecter la structure du chromosome de la plante qui reçoit le gène étranger. Des allergies ( eczéma, urticaire, asthme... ) sont détectés chez les nourrisons et les enfants. Certains OGM résistent aux antibiotiques, ce qui incite les entreprises pharmaceutiques à imaginer de nouveaux antibiotiques... Sans compter que sur une plante transgénique réussie, il y a 999 échecs. Quelle maîtrise!

Beaucoup d'autres conséquences, connues ou inconnues, entourent les manipulations génétiques, et à bien des égards, la grande méconnaissance de l'homme dans le domaine de la génétique rappelle celle qu'il a pour l'énergie nucléaire.

Pourtant, l'homme agit. Comme s'il savait. Et comme si ses découvertes n'allaient pas être détournées à des fins militaires et criminelles. La science ne peut être bénéfique à l'homme que si elle a une maîtrise accomplie de son domaine et que son but n'est pas commercial, mais de servir l'homme et la nature dans la recherche du bonheur.

 

Source: Du poisson dans les fraises, Arnaud Apoteker

 

ARTICLES CONNEXES

Dans nos assiettes

La bio

 

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. baba 31/01/2011

merci pour les définitions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site