Le papier recyclé

 

Généralités

 

Le papier vient des coupes d'éclaircie des arbres, de tailles et de la coupe des cimes des arbres (les troncs sont réservés aux cartons d'emballage et à l'ameublement. Chacun semble croire que ces « éclaircies » aident la forêt à grandir plus durablement, mais on oublie que la forêt s'est fort bien débrouillé seule durant des milliards d'années, sans que l'homme n'intervienne... Pourquoi alors l'homme serait-il aujourd'hui devenu subitement indispensable à la bonne croissance de la forêt?

 

Pour ce qui est du papier recyclé, il est dit « recyclé » quand il contient au moins 50% de fibres recyclées (même s'il existe des papiers dits 100% recyclés, mais qui ne le sont qu'à 95 à 99%).

Si le taux de recyclage du papier augmente lentement chaque année (+3,7%), il n'en reste pas moins que la totalité des papiers récupérés ne peut être recyclée. Sur 7 millions de déchets papiers récupérés, 5,3 millions environ deviennent du papier recyclé. Au mieux ce sont 900 kilos de papier qui deviennent papier recyclé pour une tonne.

Le papier recyclé pour la première fois ne peut se recycler alors que 2 à 5 fois, et à chaque nouveau recyclage il faut mêler aux fibres recyclées des fibres vierges, des fibres non-recyclées (ce qui explique qu'aucun papier recyclé ne le soit à 100%). Cette nécessité s'explique par le fait que les fibres recyclées sont de taille inférieure à celle des fibres vierges, et qu'à cause de cela les fibres recyclées ne pourraient à elles seules se lier les unes aux autres. Les fibres vierges assurent cette cohésion entre les fibres recyclées.

L'industrie du recyclage mobilise 23000 emplois dans 550 entreprises.

 

 

Papier recyclé VS papier vierge

 

 

Consommation de bois

Consommation d'eau

Consommation d'énergie

Consommation de CO2

Ramette* de papier recyclé

0 kg

22,2 litres

7,5 kW/h

1,4 kgs

Ramette* de papier issu de fibres vierges

7,5 kgs

130,2 litres

26,8 kW/h

2,6 kgs

Economies du papier recyclé par rapport au papier vierge

100%

83%

72%

46%

* Paquet de 500 feuilles de papier format standard 

 

Comment se fabrique le papier recyclé?

 

  1. Récupération des vieux papiers grâce au tri sélectif de la population.

  2. Les papiers sont broyés et mélangés dans un pulpeur avec de l'eau et certains produits chimiques. Ce mélange forme la pâte à papier. C'est ce qu'on appelle le pulpage, grâce auquel les fibres de cellulose (qui sont la base, la « matière première » de tout papier) sont séparées les unes des autres, et les « corps étrangers » (agrafes, colle, plastique...) retirés.

  3. Le cyclonage est l'étape suivante, qui consiste à nettoyer la pâte obtenue de ses impuretés diverses.

  4. Vient ensuite l'étape du désencrage: on retire l'encre du papier grâce à du savon qui absorbe l'encre. L'utilisation de certains produits chimiques est également nécessaire pour réaliser le désencrage.

  5. La blanchiment achève le processus: de l'eau oxygénée peut permettre le blanchiment (le chlore ayant été banni), quand il ne se fait pas en diluant la pâte à papier recyclée avec une pâte vierge ou du papier recyclé de haute qualité.

  6. A partir de là, le processus est le même que pour le papier recyclé: on dépose d'abord la pâte à papier dans une caisse, la « caisse de tête ».

  7. La pâte sort de la caisse de tête déjà aplanie, et arrosée d'eau.

  8. La pâte est comprimée entre deux cylindres qu'enroulent des feutres absorbants. Ces cylindres sont appelées « les presses ».

  9. Des cylindres de fonte multiples chauffés depuis leur centre par de la vapeur (qui forment « la sècherie ») sèchent la feuille.

  10. Deux rouleaux d'acier accomplissent ce qu'on appelle « la finition » en compressant la feuille pour en égaliser la surface.

  11. Dans l'enrouleuse enfin, la feuille est enroulée en bobines. On peut alors la découper selon le format désiré.

 

 

Les (autres) chiffres du papier

 

Le taux de récupération des déchets à base de papier est passé entre 2001 et 2011 de 46% à 72%.

2300 imprimeurs en France ont adhéré à la marque Imprim'Vert, ce qui les engage à gérer écologiquement les déchets dangereux, à ne pas utiliser de produits toxiques dans la fabrication de leur papier, à veiller à leur consommation énergétique et à sensibiliser leur clientèle à l'environnement.

1 papier sur 5 seulement est recyclé dans le secteur tertiaire.

Environ 1,5 million de tonnes de papier et de carton étaient consommés en 1950 par les français. Il y en a eu près de 6 millions durant l'année 1975, et 10 millions en 2010 (le record appartenant actuellement à l'année 2000, avec plus de 11 millions de tonnes consommées).

38% des français imprimeraient leurs mails.

La quantité d'énergie dépensée par une ampoule à économie d'énergie qui brûle pendant 1 heure est la même que celle qu'il faut pour effectuer une simple recherche sur Google.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×