Le relief

 

Depuis le supercontinent ( la Pangée ) il y a 200 millions d'années, où toutes les terres émergées ne formaient qu'un seul bloc, les continents se sont déplacés sur toute la surface du globe. Celle-ci, appelée lithosphère, est comme un puzzle dont chaque pièce est appelée plaque lithosphérique. Il existe 13 plaques ( plaque antarctique, pacifique, eurasiatique... ) dont certaines sont exclusivement océaniques, d'autres uniquement continentales et d'autres enfin à la fois océanqiues et continentales. Ces plaques s'écartent, se rapprochent ou coulissent les unes sous / sur les autres.

                                                                                                    Les plaques océaniques

 

 Des montagnes dans les océans: Sur plus de 60 000 kms courent des chaînes de montagne appelées dorsales médio-océaniques. S'élevant jusqu'à 2000 mètres au-dessus des plaines abyssales qui les entourent, on trouve parfois en leur centre un fossé d'effondrement de plusieurs milliers de kilomètres de long appelé rift. C'est notamment par ces fossés qu'est rendue possible une activité volcanique sous-marine.

 

Les nappes d'eau: 1/3 des eaux qui tombent à la surface de la Terre s'infiltrent dans la couche terrestre, au sein de laquelle elles forment des nappes d'eau souterraines. Il existe 4 types de nappes:

a ) Les nappes phréatiques: elles existent à la superficie du sous-sol et est utilisée par les puits.

b ) les nappes alluviales: elles occupent les sables et les graviers déposés par une rivière.

c ) Les nappes captives: ce sont des nappes prises au piège entre deux couches de terrains imperméables.

 d ) Les nappes profondes: situées à plusieurs centaines de mètres de profondeur, elles sont utilisées en géothermie. Par ailleurs, l'eau des nappes profondes dissout parfois certaines substances minérales aux vertus thérapeutiques: on parle alors d'eaux thermales.

Certaines régions où se sont formés des karsts ( cavités souterraines creusées par l'eau dans un sol calcaire, et qui constituent le terrain de jeu des spéléologues ), de véritables lacs souterrains peuvent se former.

 Karst

 

La sédimentation: Les sédiments, qui sont des « restes » de roches usées par l'érosion et déposées ici ou là par le vent, la mer, l'activité des animaux... forment par accumulation ce qu'on appelle des roches sédimentaires. Ces roches couvrent 75% de la surface de la couche terrestre, mais ne représente pourtant que 5% de son volume.

La sédimentation, c'est-à-dire la formation de sédiments, peut s'effectuer de plusieurs manières:

a ) La sédimentation littorale: les grains de sable ( le sable est un sédiment ) sont trop lourd pour être transportés par l'eau au fond de la mer ou de l'océan. Ils sont donc rejetés sur le littoral. C'est la sédimentation littorale.

b ) La sédimentation marine et océanique: le dépôt de sédiments au fond des mers et des océans varie selon de nombreux critères: la température de l'eau, sa salinité, l'abondance de la faune et de la flore, l'importance de l'érosion, la situation géographique, le relief sous-marin...

A une faible profondeur, se déposent des sédiments sableux, calcaires ou argileux. En-deça de 4000 mètres de profondeur, la sédimentation est pratiquement inexistante. Seules subsistent des boues argileuses ( argile rouge ) ou des boues silicieuses.

c ) La sédimentation continentale: Beaucoup moins importante que les deux autres types de sédimentation, la sédimentation continentale existe sous plusieurs formes. Elle peut exister sous la forme de moraines ( dépôts de roches transportés par les glaciers ), de bancs de sable rejetés par les rivières, de dunes de sables formées par le vent dans les régions désertiques, ou encore par l'activité des lacs ( on parle dans ce cas de sédimentation lacustre ).

 

Les montagnes: la formation des montagnes non volcaniques résulte généralement du glissement d'une plaque continentale sous une autre ( subduction ). Les volcans sont quant à eux un amoncellement de magma refroidi au contact de l'air. Certaines montagnes se forment suite à une faille profonde dans la croûte terrestre ( rift ).

Les 10 plus hauts sommets du monde: Si l'on excepte le Mauna Kea, qui se dresse à plus de 4000 mètres au dessus du niveau de la mer, mais qui prend sa base 5500 mètres sous la surface des flots ( altitude totale: 10230 mètres ), voici les 10 sommets les plus hauts du monde: 

Montagne

Altitude ( en mètres )

Everest ( Népal )

8848

K2 ( Chine / Pakistan )

8611

Kangchenjunga ( Inde / Népal )

8586

Lhotse ( Népal / Tibet )

8516

Makalu ( Chine / Népal )

8463

Cho oyu ( Népal )

8201

Dhaulagiri ( Népal )

8167

Manaslu ( Népal )

8163

Namba Parbat ( Pakistan )

8126

Annapurna

8091

 

François Michel, Roches et paysages, reflets de l'histoire de la Terre, Belin, brgmeditions

1 vote. Moyenne 0.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site